RSS - Ecocitoyenneté et Environnement
Ecocitoyen au Quotidien
Recyclage & Tri selectif
Autour de l Eau
ConsommAction
Jardins & Potagers
Autos & Biocarburants
Culture EcoCitoyenne
Developpement Durable
Les Enjeux
Energies Renouvelables
Eco-Construction
Preserver notre Planete
Energie Nucleaire
Oceans, Mers & Forets
Agriculture
Rechauffement Climatique
Politique & Ecologie
Protection des Especes
Biodiversite
La Condition Animale
!!! ACTIONS !!!
Les Petitions
Les Actions
Manifestations
Les Dons
Identification





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
powered_by.png, 1 kB
Flash info
L'Info du moment !

Eco-Citoyen.org - Le Blog

Le portail d'accueil du site change, nous avons désormais opté pour un Blog permettant une certaine facilité d'utilisation. L'un des premiers billets de ce blog nous concerne directement car il nous permet d'apprendre comment rédiger un article sur ce Site des Ecocitoyens :

Apprendre à Rédiger et publier un article sur le Site des Ecocitoyens

 

OGM: Grenelle de l'environnement 1 an après

OGM: 1 an après le Grenelle de l'environnement, en passant par la loi sur les OGM et le procès des Faucheurs Volontaires à Angers (49)

Historique :

En octobre 2007 débuta le Grenelle de l'Environnement, engagement pris par le Président de la République Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle 2007. Ce Grenelle de l'Environnement a pour but de prendre des décisions fortes et à long terme pour la protection de l'environnement et l'encouragement au développement durable.

Plusieurs thématiques sont donc mise en place :

Groupes :
  • Préserver la biodiversité et ressources naturelles
  • Lutter contre les changements climatiques et maîtriser l'énergie
  • Instaurer un environnement respectueux de la santé
  • Adopter des modes de production et consommation durables
  • Construire une démocratie écologique: institutions et gouvernance
  • Promouvoir des modes de développement écologiques favorables à la compétitivité et à l'emploi
 Intergoupes :
  • OGM
  • Déchets

Quelques détails :

  • 40 personnes par groupes, répartis en 5 collèges
  • 4 consultations entre le 28 septembre 2007 et le 22 octobre 2007
  • 19 réunions en région avec plus de 16900 participants
  • 8 forums Internet, 72000 visites, plus de 11000 contributions publiées
  • Débats à l’Assemblée le 3 octobre et au Sénat le 4 octobre
  • 31 conseils et comités d’organismes consultés
  • Phase de négociation les 24, 25 et 26 octobre 2007
  • 4 tables rondes associant les 5 collèges
  • Clôture à l’Élysée avec le discours de Nicolas Sarkozy
  • Détermination des grands axes d’action et sélection de 268 engagements

  

La loi de Contamination Volontaire des OGM

L'encadrement stricte de la production d'OGM devient une néceccité, pourtant entre les besoin avérés et la réalité des décisions, le fossé se creuse

  • - La coexistence :

Les conclusions du Grenelle avaient admis le droit et la liberté de produire et de consommer sans OGM.
M. Borloo, ministre de l'Ecologie, disait lui-même lors d'une interview pour Le Monde en date du 21 septembre 2007: « Sur les OGM tout le monde est d'accord : on ne peut pas contrôler la dissémination. Donc on ne va pas prendre de risques »
Et pourtant la loi sur « la Contamination Volontaire des OGM » est votée, avec cette mention de remplacement: Droit et liberté de produire et de consommer avec ou sans OGM.
Comment contrôlerons nous les oiseaux, le vent, les abeilles ...?
Avons-nous contrôlé le nuage de Tchernobyl ? Est-ce que ces personnes qui sont sûr de contrôler la contamination des OGM sont les mêmes qui disaient que le nuage s'était arrêté à la frontière française ?

 

  • - L'étiquetage :

Au cours des travaux réalisés par l'Intergroupe OGM lors du Grenelle, il a été mentionné la nécessité d'étiqueter les produits contenant des OGM dans l'alimentation humaine mais aussi animale, car environ 80% des viandes sur nos étalages sont nourris aux OGM. Etiquetage aussi bien pour les produits Français que les produits d'importations.
Et pourtant lors des débats sur la loi au Parlement un amendement en faveur d’un étiquetage mentionnant « avec OGM » des produits, composés en tout ou partie d’OGM a été rejeté.
Pour le rapporteur du projet de loi, Jean Bizet, « un tel étiquetage entraînerait une méfiance des consommateurs et amènerait à une baisse de la consommation, notamment de viande ». Nous comprenons tout de suite que les profils financiers l'emportent sur notre propre santé.

 

  • - Le Haut Conseil sur les Biotechnologies :

Il devait regrouper des scientifiques et des personnes de la société civile pour prendre des décisions en commun sur les OGM (demandes d'autorisations). Mais avec la loi, seuls les scientifiques peuvent donner leurs avis. Où se trouve donc la vision pluridisciplinaire dont ce sujet a besoin ? La société civile peut juste faire des recommandations.
Cela-laisse à penser que le Haut Conseil est dirigé par les firmes semencières et l'Etat. J'en conviens c'est tiré par les cheveux, mais cela revient au même.

 

  • - Les sanctions :

En contrepartie à l’instauration du « délit de fauchage » (deux ans d'emprisonnement et 75 000€ d'amende), la déclaration administrative des parcelles OGM sera obligatoire. Ces informations, dont le contenu sera défini par décret, figureront dans un registre national.
Et pourtant les Faucheurs Volontaires étaient reconnus comme étant des « lanceurs d’alerte » par le Ministre de l’Ecologie et par le Président de la République eux-mêmes en mettant en place la Clause de Sauvegarde sur le MON810, et le rapport définitif du Grenelle (Droit et liberté de produire et de consommer sans OGM).
Les 4 et 5 décembre 2008 (après un report datant du 28 août 2008) se tiendra le procès de Faucheurs Volontaires d'OGM. A cette occasion et ce toute la journée une forte mobilisation est attendue sur Angers pour faire entendre nos voix.
 
  • Action de fauchage à Charcé Saint Ellier (49) :

Rappel des faits :
Au petit matin du samedi 8 septembre 2007, les faucheurs volontaires ont neutralisé 11 hectares maïs semence transgénique sur la commune de Charcé St Ellier dans le Maine et Loire (49)
L'opération visait un ensemble de plusieurs parcelles d’un total de 20 ha, qui étaient destinées à la multiplication de semences OGM-pesticide Monsanto 810*. La neutralisation des parcelles de semences avait un double objectif : d'une part limiter physiquement la politique volontaire d'expansion des surfaces OGM en cours. Mais aussi d'alerter l'opinion publique sur la réalité de cette politique.
Rappelons succinctement que le maïs concerné (Mon 810) est sous le coup d’un moratoire « pour doutes sérieux vis-à-vis de l’environnement », par décision gouvernementale en date du 11 janvier 2008.
Neuf personnes sont convoquées devant le tribunal.
Terrena a porté plainte mais ne demande plus que 1€ symbolique au lieu de 60 000€ revendiqués initialement. Le président du syndicat des semenciers (Maïs Semences de l'Anjou) se constitue partie civile et demande 6000 euros de dommages et intérêts.

 

  •  Conclusion:

Cette loi est pour moi, une absurdité total, nous ne pouvons pas contrôler la dissémination, cela signe la mort des produits de qualités, que sont les Labels, les AOC, le Bio.
La Gastronomie Française est mondialement connue de part un savoir-faire certes, mais aussi avec ses produits de qualités comme le prouvent les AOC, les labels, le Bio ...  Une cuisine raffinée rassemblant des produits naturels, sain, de terroirs, sans manipulation génétique, c'est notre et bien sûr votre objectif pour la pérennité de la Gastronomie Française.
Les Faucheurs Volontaires d'OGM ont pour but de faire respecter le droit à un environnement sain, reconnu dans la Constitution Française, et le « principe de précaution », qui a été inscrit dans la Charte de l'environnement.
Encourageons tout simplement les Faucheurs Volontaires d'OGM... Après libre à chacun d'être en harmonie avec sa conscience. Pensons aux générations futures.
Pour en savoir plus sur le procès à Angers (49) c'est ici: http://csfv49.over-blog.com/
------------------------------------------------------------
*Maïs sous brevet de la firme Monsanto, modifié génétiquement pour produire une toxine insecticide BT ; dans le cas présent, il s’agissait de produire du maïs-semence commercial avec cette échelle moyenne : pour 1 ha de maïs-semence, 100 ha peuvent être semés l’année suivante, faites le calcul avec 35 ha…..
Mr.Ecologie
 
© 2014 Le Site des Eco-Citoyens et de l'Environnement
Joomla! is Free Software released under the GNU/GPL License. URL rewriting by Artio JoomSEF. URL rewriting by Artio, sponsored by Traveliana.
Nature et jardin bio